Skip to main content

Une très belle météo était annoncée pour cette sortie club dans les Grandes Vosges !

Samedi 19 juin 2021

Le déconfinement continue de faire du bien ! 12 équipages prenaient le départ sur le parking de l’aire d’autoroute A35 à Saint-Hippolyte direction Le Markstein via Sainte-Marie-aux-Mines, le col des Bagenelles, le col du Bonhomme et le col de la Schlucht où  le groupe s’arrêta pour la pause café. Bien que l’heure avancée eût pu donner lieu à l’apéritif… Mais boire ou conduire, il faut choisir ! Et le choix était fait pour poursuivre la route en direction du Markstein par la route des Crêtes, entre camping-cars, motos et vélos, à la vitesse limitée de 70 km/h ( L ) respectée par tous ! Si, si, presque, ou parfois…

Et c’est à la queue leu leu que toutes ces belles voitures arrivaient à la ferme-auberge du Treh, haut lieu du parapentisme. Accueil chaleureux comme l’an passé, repas marcaire excellent qui a ravi les papilles, explications du patron sur l’historique de la ferme, bref un bon moment de convivialité pour terminer cette première matinée.

Repus et prêts pour la suite du programme, le groupe se remit en route pour rejoindre l’étape du soir : Lucelle, la commune la moins peuplée du Haut-Rhin avec 34 habitants, à quelques encablures de la Suisse. Après le départ du Treh et quelques kilomètres, petite halte touristique et mémorielle sur le site du Hartmannswillerkopf à 965 m d’altitude, principal champ de bataille de la première guerre mondiale en Alsace. Visite de la crypte, promenade sur le parvis, recueillement devant un alignement de croix sur les tombes, avant de repartir direction la plaine pour une petite parenthèse de route à 4 voies, histoire de dépasser un peu les 70 km/h… On bifurque ensuite vers Altkirch pour traverser des villages sundgauviens aux très belles maisons à colombages. Après un roulage tranquille sur de petites routes sympathiques, l’après-midi se termine au Petit Kohlberg, lieu de villégiature pour la nuit. Un hôtel sympa, vrai havre de paix dans un milieu nature. Heureusement il y avait le GPS pour le trouver… Nul bruit de voiture aux alentours, la route la plus proche n’est pas à côté…   Après un apéritif pris en terrasse sous le chant des oiseaux, le restaurant qui fait le plein nous assure une qualité et une réputation bien connue des initiés.

Dimanche  20 juin 2021,

Au lendemain d’une nuit de repos, en route pour Ferrette dont Albert ll de Monaco est toujours comte, afin de visiter le musée du sapeur-pompier autrefois sis à Mulhouse. Visite très intéressante sous la houlette d’un guide érudit, avec toujours un trait d’humour. Lui-même ancien officier des sapeurs-pompiers, il sera incollable : pompes à bras, échelles, motopompes, side-car, véhicules, soit près de 260 engins, mais aussi une collection superbe de casques français et étrangers.  Deux heures de visite après, les Porsche reprennent leur route pour se rendre au Restaurant La Couronne à Carspach, sur la route de la carpe frite, créée dans les années 70. Eh oui ! C’est LA spécialité culinaire typique du Sundgau : ce ne sont pas seulement les frites qui sont frites, mais aussi ce poisson, servi en petits morceaux. Délicieux !

C’est au terme du déjeuner que se conclut cet agréable week-end Grandes Vosges 2021, sous un ciel menaçant et orageux qui finira par ouvrir les vannes pour le trajet de retour chez soi.

Un très beau week-end à l’actif du club, merci à Philippe GREVILLIOT l’organisateur.

                                                                                                                      Jean-Marc WECKNER

Suivre Porsche Club Alsace